"Ils refusent de nous entendre ? Ils vont apprendre à nous craindre", clame un tract de la CGT appelant à une grève reconductible et illimitée à partir du 2 juin 2016, 3h00. Ce préavis concerne tous les syndicats CGT de la RATP (Ferré, Bus, GISO, UGICT). Dans ce tract, le syndicat réclame "300 euros d'augmentation et le retrait de la loi travail".

Dans une lettre, datée du 20 mai 2016 et adressée à Elisabeth Borne PDG de la RATP, Bertrand Hammache délégué syndical central adjoint de la CGT RATP,
"demande la réouverture des négociations salariales 2016" et explique : "A l'heure où il faut trouver des leviers pour relancer l'économie dans le pays, la direction soutenue par le gouvernement, persiste à ne pas augmenter la valeur du point statutaire". Et ce, souligne le tract, "alors que la RATP enregistre des bénéfices record (375 millions d'euros en 2015)."

Robert Viennet