On commence à s'y perdre avec les préavis de grève déposés par la CGT tant au niveau de la SNCF que de la RATP. La CGT cheminots vient de déposer un préavis de grève "illimité et reconductible chaque jour" à partir du 31 mai 2016 à 19 h, alors que depuis le 17 mai elle n'appelait à la grève "que" les mercredis et jeudis jusqu'au 11 juillet.

Dans la lettre qu'il a adressée à la SNCF Pascal Poupat, secrétaire fédéral de la CGT cheminots écrit : " Le mécontentement est bel et bien présent concernant le résultat provisoire des négociations concernant la CCN ferroviaire, le contenu que vous proposez dans la négociation de l’accord d’entreprise sur l’organisation du travail et de votre absence de réponse concernant la crise de l’emploi, la casse des métiers, le gel des salaires et pensions et le non-respect des textes législatifs et statutaires (décret RH0077 et dictionnaire des filières)."

Pour rappel les préavis de grève déposés ces derniers jours.
 
A la SNCF :
  • Sud rail a déposé il y a une semaine un préavis de grève illimité jusqu'au 11 juillet
  • La CGT appelle à la grève les 25 et 26 mai puis à partir du 31 mai tous les jours jusqu'au 11 juillet
  • L'UNSA et la CFDT ont déposé des préavis de grève reconductibles à partir du 31 mai

A la RATP :
  • La CGT a déposé un préavis de grève illimité à partir du 2 juin 2016, 3h00

Les négociations sociales se poursuivent avec le 25 mai, une réunion entre les syndicats et la direction de la SNCF et, le 26 mai, une ultime réunion de ces mêmes syndicats avec l'Union des transports publics et ferroviaires (UTP) pour l'élaboration d'une convention collective nationale.

Robert Viennet