"Retrouver le sens profond de notre métier" et "sortir du microcosme des transports", telles sont les raisons avancées par Jean-Pierre Farandou pour organiser ces états généraux de la mobilité durable. Dès son élection en juin 2015, le président de l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP) avait souhaité impliquer toutes les parties prenantes pour résoudre la crise de son modèle de financement : des ressources publiques et des recettes en berne, mais une offre et une qualité de service à la hausse pour répondre à la demande des usagers.

Place aux citoyens

Jusqu’au 8 juillet 2016, les parties prenantes sont invitées à répondre au et à faire des propositions autour de cinq thématiques :
    •    La qualité de service ;
    •    La transition énergétique et la santé publique ;
    •    Le financement et le modèle économique ;
    •    L’intermodalité et la multimodalité ;
    •    La desserte des territoires peu denses (rural, périurbain)

Les réponses seront adressés aux structures organisatrices des états généraux. Outre l’UTP, figurent l’Association des régions de France (ARF), la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut), la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV), le Groupement des autorités responsables de transport (Gart) et Transport développement intermodalité environnement (TDIE). 

Des débats ouverts

Cette consultation servira de matière première aux six réunions organisées au second semestres 2016 en province (1) pour débattre avec toutes les parties prenantes de la mobilité durable, à savoir les structures concernées par la mobilité – associations d’élus, administrations, fédérations d’employeurs, fédérations professionnelles, syndicats de salariés représentatifs, ONG. Il s’agira d’élaborer des propositions pour "une politique de mobilité durable efficace et efficiente".

Enfin, la restitution de ces propositions est prévue en février 2017 à Paris. La France sera en pleine campagne électorale, il sera alors temps de sensibiliser les différents candidats à la présidentielle…

Florence Guernalec
 

(1) Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Nice et Strasbourg