A la suite d'un appel d'offres lancé par Nantes Métropole, l'autorité organisatrice des transports de l'agglomération nantaise, c'est l'Espagnol Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF) qui a remporté le marché.
"Les rames ont les mêmes caractéristiques que celles de Bombardier (le précédent fournisseur) mais plus modernes que les rames existantes", précise la collectivité locale .

Cet achat (22 millions d'euros) fait partie d'un vaste programme de remise à niveau du service de transports en commun de l'agglomération nantaise d'un montant de 150 millions d'euros et étalé jusqu'en 2014.
Le parc de tramways nantais compte actuellement 46 rames Alstom et 33 rames Bombardier. Les rames CAF vont venir renforcer la ligne 1 exploitée par la Semitan.

Nathalie Arensonas avec AFP