La délégation de service public (DSP) fait son entrée sur le marché de l'électromobilité. Pour exploiter le réseau de bornes de recharge électrique E.Car'18, le Syndicat départemental d'énergie du Cher (SDE18) a signé une DSP avec Citeos, la marque lumière et équipements urbains de Vinci Énergies.
 
"La DSP nous permet d’accélérer notre projet, et nous nous donnons les moyens de nos ambitions", explique Aymar de Germay, président du SDE18 dans le communiqué.  Une délégation de service public sous forme de régie intéressée, autrement dit, son mode de rémunération est lié aux résultats du service et à un partage des risques avec la collectivité.
 
Déjà en charge du déploiement des bornes, Citeos va ainsi coconstruire, avec le SDE18, une stratégie de développement : campagnes de promotion et de communication, choix des implantations des bornes, tarifs et évolutions de l'offre de service...
 
Au quotidien, les missions de Citeos comporteront :
- la supervision et maintenance des bornes, y compris la télégestion des installations ;
- les services aux utilisateurs de véhicules électriques : informations et localisation des bornes, gestion de compte et réservation ;
- la monétique, badges, transactions et gestion des comptes clients
 
Le réseau E.Car'18 est actuellement au service de 200 véhicules électriques du Cher (7235 km2). Le Syndicat départemental estime qu'à l'horizon 2020, le réseau servira plus de 500 usagers pour 106 000 recharges annuelles.
 
46 points de recharge sont d'ores et déjà en service et sont gérés via l’application City App, un système de supervision communicant et intelligent. Le SDE18 se donne un an pour parvenir à plus de 100 bornes. L'objectif est d'équiper le département de points de recharge tous les 20 kilomètres.

Florence Guernalec

 
Ce que prévoit le contrat

- se connecter aux applications et services ECar’18 dans 99,98% des cas minimum ;
- accéder au service de recharge dans au moins 99 % des cas ;
- en cas de dysfonctionnement d’une borne, bénéficier d’une intervention en moins de 2 heures ;
- l’assistance aux usagers par un numéro vert accessible 7j/7 et 24h/24 ;
- assurer la croissance de fréquentation des infrastructures : 34 000 charges annuelles dès 2017, et jusqu’à 176 000 en 2021, soit près de 525 000 charges au total sur le réseau E.Car’18 ;
- gérer l’évolution des services : extension aux bornes des départements voisins et autres réseaux de recharge, accès à d’autres services via l’abonnement E.Car’18