C’est à l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité, que le réseau interurbain du Tarn a décidé de lancer officiellement son application SCOOP, créée par la Centrale d’achat du transport public (CATP).
 
Cette appli digitale - téléchargeable gratuitement sur l’App Store et Google play - vise à faciliter l’usage du transport public et permettre aux clients de TARNBus d’accéder à toute l’information utile pour préparer leur voyage : horaires et prochains passages des 23 lignes départementales, recherche d’itinéraires, plans, infos trafic en temps réel, tarifs.
 
Cette nouveauté s’est accompagnée d’une refonte du site internet. "Nous entrons vraiment dans la mobilité connecté", explique Jean-Franck Cornac, directeur de la Société publique Locale (SPL) D’un point à l’autre, créée en septembre 2012 dans l’objectif de gérer les transports départementaux.
 
"Cette appli est une importante évolution et nous sommes assez fiers d’être l’un des premiers réseaux interurbains de France à franchir ce cap. Si le numérique est une évidence pour tout un chacun et notamment les moins de 30 ans, il y a encore beaucoup de réseaux qui n’ont pas ce type d’applis."
 
Cet outil digital représente pour la SPL un investissement de 35 000 euros, intégrant également la refonte du site internet. "En mutualisant ce type d’achat nous avons ainsi réduit les coûts de 70% par rapport à un développement isolé", précise le responsable.
 
Tickets virtuels en octobre 2016
 
En octobre prochain, les voyageurs occasionnels auront la possibilité à d’acheter via leur smartphone des tickets unitaires. Un choix délibéré au regard du taux d’utilisation de ces titres de transport qui représentent 45% des validations.
 
Cette année, TARNBus a réalisé plus de 2 millions de voyages, soit 11% de plus que l’année précédente et + 32% par rapport à 2012. Année où les élus ont décidé de reprendre les commandes des transports interurbains en créant pour cela une SPL.
 
"Nous avons cette année atteint les objectifs de fréquentation fixés il y a trois ans", se félicite Jean-Franck Cornac. Ces résultats sont d’autant plus satisfaisants que le Tarn est un département rural avec une densité de population de 67 habitants au km2."
 
La progression de la fréquentation est particulièrement marquée au sein de la clientèle commerciale qui pèse aujourd’hui 50% des voyages totaux, contre 20% en 2012.
 
Cette réalité pose plus largement quelques problèmes de saturation. "Nous nous creusons la tête pour augmenter le parc car nous sommes très juste en nombre de places."
 
Actuellement, TARNBus est opéré avec les 80 véhicules qui appartiennent à la SPL, auxquels s’ajoutent 40 cars en sous-traitance. L’offre de ce réseau départemental s’établit à 5,2 millions de kilométrique.
 
Christine Cabiron