C'est tout à la fois pour répondre à la hausse de la fréquentation et pour se doter de véhicules plus "propres" que le Syndicat mixte des transports de Toulouse (le SMTC -Tisséo) a décidé d'investir plus de 10 millions d'euros dans l'acquisition de 27 bus articulés roulant au gaz naturel.
 
Ces nouveaux véhicules d'une capacité de 140 passagers seront équipés d'un module de récupération d'énergie au freinage permettant d'alimenter les équipements électriques à bord. Ce qui permettra de réaliser entre 2 et 3% d'économies de carburant.
 
Accessibles aux personnes à mobilité réduite, ils seront également dotés d'écrans d'information dynamique annonçant les prochains arrêts, d'un système d'annonces sonores et de prises USB au niveau des plates-formes.
 
Ces acquisitions porteront à 567 le parc du réseau urbain toulousain, dont 274 roulent au gaz naturel et 258 au gazole. Tisséo possède également 25 bus hybride et 10 véhicules électriques.
 
Dix Linéo en 2020
 
Ces 27 nouveaux bus – des Citaro 2 fabriqués par Evobus – seront mis en service en septembre 2017 sur les Linéo 6 et 7 reliant Ramonville à Castanet-Tolosan et le Cours-Dillon à Saint-Orens.
 
Les Linéo sont des lignes structurantes ayant pour objectif de compléter la desserte assurée par le métro et le tramway en offrant deux correspondances avec des modes lourds, y compris le train.
 
A l'horizon de 2020, dix lignes Linéo seront en exploitation pour un investissement global de 100 millions d'euros.
 
En 2015, le réseau Tisséo a enregistré 170 millions de validations.
 
Christine Cabiron