Quarante-cinq projets ont été déposés cette année. Au final, sept lauréats ont été sélectionnés par un jury, présidé par le vice-président du Stif et de la Région chargé des Transports, Stéphane Beaudet. Ils sont récompensés par la réalisation d’un film présentant et valorisant leur action.
 
Le palmarès des Trophées de la mobilité en Île-de-France
 
"Espace public et accessibilité" : le département du Val-de-Marne pour son programme global de mise en accessibilité de l’ensemble des points d’arrêt de bus sur son territoire, quels que soient les gestionnaires de voirie concernés.
A ce jour, 1100 points d'arrêts ont été réhabilités, 900 restent à développer d'ici 2020.


 
"Marche et espace public" : le parc d'affaires Noveos pour la mise en place d'une signalétique piétonne.
Ainsi, 22 panneaux ont été installés dans le parc d'affaires pour indiquer les temps de parcours à pied vers les transports en commun, les services de proximité et les diverses entreprises.
Une action qui vise à favoriser la marche dans un environnement initialement très routier, en permettant aux salariés de prendre conscience de la proximité de certains services et aux visiteurs de se repérer plus aisément.


 
"Vélo" : la ville de Sceaux pour être  la première ville en France à avoir généralisé le cédez-le-passage au feu rouge pour les cyclistes.
Une mesure qui améliore leur sécurité, leur confort et leur temps de trajet.
Cette action s'inscrit dans une démarche globale de la ville de Sceaux pour encourager l'utilisation du vélo pour les déplacements urbains de courte distance.


 
"Transports en commun" : FlexCité pour son projet d'information voyageur en temps réel par envoi de SMS.
Le système d'envoi automatique mis en place par FlexCité avertit l'usager la veille puis quelques minutes avant l'arrivée de son véhicule.
Cette filiale de RATP Dev prend en charge le transport à la demande de personnes à mobilité réduite.


 
"Modes individuels, motorisés, sécurité routière" : ex-aequo l’association Pouce d’Yvelines et le Parc naturel régional du Gâtinais français pour la mise en place d'un réseau d'auto-stop organisé et sécurisé sur le modèle Rezo Pouce.
Le principe : développer un réseau d'utilisateurs et installer des arrêts identifiés par des panneaux qui permettent aux passagers et aux conducteurs membres du réseau de se reconnaitre.
Ce dispositif permet de rassurer les usagers et ainsi de développer l'utilisation de l'autostop. C'est une action concrète, collaborative et sécurisée qui facilite les déplacements en zone rurale.



 
"Marchandises" : l’entreprise Phénix pour la création de circuits courts de revalorisation des invendus issus des petites surfaces de vente en ville.
Phénix organise des tournées optimisées entre les différents supermarchés pour récupérer les invendus et les redistribuer à des associations caritatives situées à proximité. Les tournées sont effectuées avec des véhicules propres ou peu polluants.
Le projet permet ainsi d'allier rationalisation du transport de marchandises et lutte contre le gaspillage alimentaire.


 
Les Trophées de la mobilité en Ile-de-France sont ouverts aux collectivités, aux entreprises et administrations engagées dans un plan de déplacements (PDA, PDE ou PDIE), aux exploitants de réseaux de transports et aux gestionnaires d’infrastructures ainsi qu’aux associations d’Île-de-France. Les intiatives des lauréats doivent être conformes aux enjeux définis dans le plan de déplacements urbains d'Île-de-France (PDUIF).
Rappelons que l'objectif du PDUIF est de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports de 20 % d’ici 2020. Pour atteindre cet objectif, les actions du PDUIF doivent permettre une augmentation de 20 % des déplacements en transports en commun et de 10 % des déplacements en modes actifs (marche et vélo).

F.G.