Longtemps attendu et réclamé, le wi-fi sera disponible, à partir du 15 décembre 2016, dans les TGV Paris-Lyon. Puis, la SNCF va déployer son service de connexion internet gratuit à bord, TGV Connect, aux autres liaisons TGV d'ici à 2017 – Bordeaux, Lille, Marseille, Rennes, Strasbourg – soit 300 rames équipées et 80% des voyageurs TGV concernés.
 
Une prouesse technique
 
La SNCF a dû relever le défi technologique d'assurer une liaison internet sur  l'ensemble du parcours à 300 km/h, le passage de relais entre deux antennes se faisant toutes les 15 secondes.
 
Pour y parvenir, la compagnie a passé un partenariat avec tous les opérateurs et l'Arcep pour procéder à un renforcement des réseaux télécom, et notamment 103 antennes supplémentaires ont été installées par Orange entre Paris et Lyon pour assurer une bande passante continue.
 
Cela a aussi nécessité l'installation de 124 kilomètres de fibre optique et 18 000 antennes sur l'ensemble des rames qui doivent permettre à des centaines de personnes de se connecter en même temps. Au total, la SNCF a investi 100 millions d'euros pour capter la 3G et la 4G sur les 300 rames.
 
Concrètement, il suffira de se connecter en wi-fi avec son mobile, sa tablette ou son ordinateur et de sélectionner le réseau "TGV Connect". Le voyageur sera redirigé vers le portail et le formulaire de connexion. Il lui sera demandé les six lettres de référence de son voyage ainsi que le nom associé à sa commande.
 
Des services associés
 
TGV Connect est également une plate-forme de services qui permettra notamment aux voyageurs de recevoir une information en temps réel sur leur voyage, et en particulier en cas de situation perturbée. Cette plate-forme donnera aussi la possibilité de commander une collation depuis sa place à retirer à la voiture bar ; de réserver une voiture de location avec iDAVIS, un taxi ou un VTC avec iDCAB.

Enfin, le client pourra poser une question à l'assistant de voyage baptisé ANATOLE. D'ailleurs, la SNCF invite ses clients à livrer leurs idées pour enrichir les services et contenus proposés, les meilleures suggestions seront récompensées.
 
L'ultime étape sera d'équiper les TER, RER et Intercités. Le PDG de SNCF Mobilités, Guillaume Pepy, a assuré à l'AFP que 90% des voyages en train seront couverts en 2020.

Florence Guernalec (avec AFP)