Seuls, les véhicules dont le numéro sur la plaque d'immatriculation est impair pourront circuler samedi 17 décembre, ainsi que ceux qui font du covoiturage ou bénéficient d'une des nombreuses dérogations, annonce la préfecture de police. L'interdiction du transit des poids lourds dans le territoire situé à l'intérieur de l'A86 et la réduction de la vitesse de 20 km/h sur l'ensemble du réseau routier ont également été décidées à la demande de la Ville de Paris.

Les transports en commun seront gratuits pour permettre aux Franciliens de se déplacer, même si la mesure coûte 4 millions d'euros au Stif par jour. La mairie de Paris annonce également que l'abonnement  journée au Vélib’ et 1 heure d’Autolib’ pour les nouveaux abonnés seront gratuits. Le stationnement résidentiel sera aussi gratuit pour la journée de samedi.

Malgré les départs en vacances, les autorités ont donc pris la décision de prolonger la circulation alternée. Le maire adjoint chargé des transports à la mairie de Paris, Christophe Najdovski "espère que les forces de police feront preuve de mansuétude et de compréhension à l'égard des Franciliens qui ont prévu de partir en vacances en voiture".

F.G.