Ce tramway est le premier à franchir une frontière en France. Les Citadis sont destinés aux extensions des lignes A et D et desserviront le centre-ville d'Illkirch-Graffenstaden. Ils circuleront également sur la ligne transfrontalière reliant le centre de Strasbourg à Kehl en Allemagne.

Alstom fournira 10 tramways Citadis suplémentaire pour un montant de 28 millions d’euros  dans le cadre d’un accord-cadre signé en novembre 2014 avec la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS). La première tranche ferme de cet accord prévoyait la fourniture de 12 rames Citadis qui seront mises en service commercial fin avril 2017.

Un tram homologué
 
Les premiers essais techniques et de gabarit pour la circulation sur la portion allemande de la voie D démarrent, le 3 février 2017, avec les nouvelles rames Citadis. Alstom assure également les études et l’installation de la Ligne Aérienne de Contact de l’extension de la ligne D vers Kehl ainsi que la pose de 300 mètres de voie ferrée sur le Pont du Rhin.

Les tramways Citadis de Strasbourg seront les premiers à être homologués suivant le BOStrab, décret fédéral allemand sur la construction et l’exploitation des tramways en Allemagne.

Ces tramways seront conçus et fabriqués principalement en France à l'exception des bogies situés sous les cabines de conduite qui sortiront du site de Salzgitter en Allemagne.

F.G.