Le 22 février 2017, 11 nouveaux transporteurs routiers de voyageurs provençaux se sont engagés à réduire leur impact sur l'environnement, tandis que cinq autres ont renouvelé leur engagement. Pour cela, ils ont signé à Marseille la charte "objectif CO²", initiée en 2008 dans le cadre du Grenelle de l'environnement.
 
Ces 16 entreprises emploient 1.022 conducteurs et possèdent un parc de 902 véhicules. Chaque année, elles rejettent 27.639 tonnes de CO² dans l'atmosphère. Dans le cadre de leur engagement, elles prévoient de réduire de plus de 500.000 litres leur consommation de carburant et de diminuer de 9% en trois ans les rejets de CO², soit l'équivalent de 2.500 tonnes.

Depuis 2014, 33 autocaristes provençaux ont adhéré à cette démarche, accompagnés par l'Ademe, la DREAL, le Conseil régional et la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV) de PACA. 
 
1119 entreprises signataires en France
 
Pour mener à bien cette démarche, les entreprises signataires disposent d'une méthodologie afin de mesurer leurs performances environnementales et les gains réalisés.
 
Au niveau national, 1.119 entreprises de transport routier de marchandises et 207 entreprises de transport routier de voyageurs ont signé la charte "Objectif CO²". Selon la FNTV, près de 490 sont en cours d'engagement.
 
"Les premiers résultats des 14 entreprises qui ont achevé leur période d'engagement permettent en effet de constater en cumulé sur trois ans pour un parc de 13.000 véhicules impliqués, des économies substantielles en termes de consommation de gazole (34 millions de litres) et par conséquent d'émissions de CO² (100.000 tonnes)", précise la FNTV.  
 
Christine Cabiron