Alstom a livré la première rame "Metropolis" à l'autorité de développement de Riyad (Arriyadh Development Authority – ADA) en Arabie saoudite. Le groupe français annonce, dans un communiqué, que la production est en bonne voie et qu'il compte tenir ses délais et livrer toutes les rames de métro avant la fin 2018.

En tant que membre du consortium FAST (1), Alstom est chargé de fournir un système de métro intégré complet pour les lignes 4, 5 et 6 (lignes Jaune, Verte et Violette). Le système de métro inclut 69 rames Metropolis, ainsi que Urbalis (la solution de signalisation CBTC d'Alstom), l'alimentation électrique et son système de récupération d'énergie Hesop. La part d’Alstom dans ce contrat s'élève à plus de 1,2 milliard d’euros.

Composé de deux voitures, le métro de Riyad mesure 36 mètres de long et peut accueillir jusqu'à 231 voyageurs. Chaque train comprend trois classes : une première classe, une classe famille et une classe voyageur. Les classes sont séparées par une cloison de verre. 

Des rames adaptées aux conditions climatiques

Les trains sont motorisés à 100%, ce qui leur permet de circuler sur les pentes de la ligne ayant une inclinaison de 6%. Les trains sont conçus pour rouler sur des voies à écartement standard et à une vitesse maximale de 90 km/h. 

Ils ont également été développés en tenant compte du climat de la région. L'une de leurs caractéristiques est un système de climatisation plus puissant, pouvant générer une capacité de refroidissement suffisante même dans des conditions de chaleur extrême.

De plus, les bogies, la chaîne de traction, les freins et les portes sont dotés d'éléments spéciaux afin d'empêcher toute infiltration de sable.

Le début d'une longue collaboration

En 2013, l'autorité de développement de Riyad, ADA, a lancé un projet afin de construire un réseau de métro de 176 kilomètres de long, devant comprendre six lignes et 85 stations. "Alstom s'est engagé dans une collaboration étroite et durable avec le Royaume pour répondre efficacement à ses besoins de mobilité et pour l'aider à réaliser ses prochains projets de transport", déclare ainsi Gian Luca Erbacci, senior vice-président d'Alstom Moyen-Orient et Afrique, dans le communiqué.

Les rames de métro sont produites à l'usine Alstom de Katowice, en Pologne.

F.G.