"Tripndrive devient TravelCar", annonce le site. Spécialisée à l'origine dans l'autopartage entre particuliers aux aéroports et gares comme TravelCar, Tripndrive avait annoncé, sa mise en liquidation judiciaire mi-mars après l'échec d'une levée de fonds. C'est donc son concurrent qui a acquis l'entreprise. L'opération comprend notamment la reprise des huit salariés ainsi que du fichier client de 50.000 utilisateurs, comme l'annonçait .

TravelCar (ex-TravelerCar) élargit ainsi son maillage, notamment avec les partenariats hôtels et opérateurs de parking. "En rachetant Tripndrive, nous souhaitons faire vivre plus longtemps le projet, le développer à notre manière et continuer à se battre pour la croissance de l’autopartage. annonce Lotfi Louez, cofondateur TravelCar.


Les deux entreprises ont diversifié leur offre. En mars 2016, Tripndrive a travaillé avec PSA sur l'idée d'une prise en charge des frais comme le parking en échange de la location du véhicule. En décembre 2016, TravelCar a mis au point avec PSA, une offre de location longue durée. Le service garantit le montant du loyer du véhicule en échange de son partage 20 jours par mois. 
 
TravelCar a levé 15 millions d'euros en février 2017 auprès notamment de ses actionnaires, PSA et la MAIF. La start-up, qui revendique 300.000 utilisateurs, a annoncé l'exportation de son modèle aux États-Unis en 2017.
 
F.G.