Entièrement développés et fabriqués par le groupe Bolloré, les bornes et le système d’information seront déployés à partir de 2017 aux frais de l'industriel. La Métropole européenne de Lille (MEL) et le groupe Bolloré ont signé une convention portant sur l'installation de 167 bornes de recharge électrique Bluelib sur le territoire de la Métropole.
 
L’implantation géographique définitive de ces bornes sera décidée en concertation avec les collectivités afin d’assurer une cohérence avec les projets de la MEL et de la Région, précise le communiqué de Blue Solutions, la filiale du groupe Bolloré dédiée aux activités de stockage d'électricité.
 
Des points de charge standard
 
Opéré par le groupe Bolloré, Bluelib est un réseau de bornes qui permet la recharge de tous types de véhicules électriques. Les utilisateurs bénéficient d’un service permettant la localisation, la réservation du point de charge et une assistance 24/7.
 
Équipées de points de charge standard, ces bornes permettront d’ici fin 2019 de recharger 334 voitures électriques en simultané, annonce le communiqué. Doté d’une puissance semi-accélérée de 7kW, le réseau permet d'éviter de déstabiliser le réseau électrique par des appels de puissances trop brutaux et de prolonger la durée de vie des batteries des véhicules.
 
Un déploiement au ralenti
 
Ce déploiement représente la première mise en œuvre en France du projet Bluelib. Fin 2014, le  groupe Bolloré s’est engagé à déployer 16.000 bornes de recharges d’ici à 2019 sur 94 départements métropolitains et près de 4000 communes pour un investissement de 150 millions d'euros. Le groupe Bolloré avait prévu de couvrir l’ensemble des départements au plus tard le 31 décembre 2016, et d’achever le déploiement au plus tard le 30 juin 2019.
 
En janvier 2015, l'industriel avait obtenu, du ministère de l'Écologie et de l'Économie que son projet revêtait une dimension nationale, synonyme d'exonération de redevance d'occupation du domaine public, prévue dans facilitant le déploiement d’un réseau d’infrastructures de recharge de véhicules électriques sur l’espace public.

Mais le déploiement des bornes de recharges doit se faire en cohérence avec les réseaux existants ou en projet, et en concertation avec les syndicats d’énergie et les collectivités pour préciser notamment l’emplacement et la configuration des stations.
 
F.G.