"2x plus de confort, 2x plus d'espace". C'est l'annonce qui figure sur le flanc des autocars. Les deux nouveaux véhicules testés depuis le 27 mars 2017, sont "confortables, climatisés, dotés d’un plafond de verre au 1er étage pour donner une impression de clarté et sont plus capacitaires", précise le communiqué du Stif. Les cars à deux niveaux permettent en effet de transporter 83 passagers à chaque trajet contre 65 par véhicule aujourd’hui.
 
Ces cars, expérimentés sur la ligne 91-03 durant six mois, permettent de relier le Sud Essonne depuis Dourdan, à la gare de Massy-Palaiseau via l’autoroute A10 et la gare autoroutière de Bris-sous-Forges "en 30 minutes, contre 1h15 en train", déclare le Stif. Les autocars de cette ligne circulent sur une amplitude horaire large allant de 5h30 à 21h00 avec une fréquence garantie de 5 minutes entre deux bus en heure de pointe.

Une ligne qui a vu sa fréquentation augmenter de 20% entre 2012 et 2016 et enregistre aujourd'hui plus de 3.000 voyageurs par jour. Ces nouveaux autocars à deux niveaux pourraient ainsi être une solution pérenne pour répondre à cette hausse de fréquentation et un modèle exportable sur d’autres lignes Express, des lignes de bus qui se caractérisent par des trajets de longues distances permettant de relier rapidement un pôle économique régional à l’autre en un minimum de temps.

Lors du Conseil du Stif du 22 mars 2017,
un plan de développement des lignes Express en grande couronne a été présenté pour permettre un meilleur maillage du territoire. Inclus dans le cadre du Grand Paris des bus lancé par Valérie Pécresse, ce plan prévoit de renforcer 15 lignes et de renforcer ou restructurer 6 lignes nouvelles d’ici à 2020, en plus des 4 lignes déjà améliorées.
 
F.G.