Pour l’administration départementale, c’est l’occasion de limiter les véhicules "improductifs" et les véhicules dédiés. A compter du 26 avril 2017, le Département met ainsi à la libre disposition du public ses véhicules électriques. Le service d’autopartage s’appuie sur la plate-forme web et mobile de  (CLEs de la Mobilité).

D’abord situé au siège du Conseil départemental, le service Autofree61 a vocation à être étendu à toutes les antennes du département. L’objectif à terme est de mailler le territoire en lien avec d’autres initiatives portées par d’autres collectivités.

Ainsi, le conseil départemental va déployer dans ses propres services décentralisés (agences routières, services sociaux...) sur les différents sites le système Autofree61. Le Conseil départemental ouvre également, aux autres collectivités ornaises, la possibilité de partager un ou plusieurs véhicules de sa flotte municipale ou de proposer des véhicules dédiés.

Des tarifs avantageux

Les six véhicules seront disponibles en dehors des heures de bureau du personnel du Département, c’est-à-dire les week-ends, jours fériés et du lundi au vendredi à partir de 17h30 et jusqu’à 8h00 le lendemain. Il s’agit de Renault Zoé (citadine) et Kangoo (utilitaire). Sept bornes de recharge dont deux gratuites à destination du public sont disponibles à l’Hôtel du département.

Ce libre-service auto s’inspire de l’opération menée à Tinchebray-Bocage par Jérôme Nury, son maire. Ainsi, la grille tarifaire reste la même. Outre le forfait mensuel de 4 euros correspondant aux frais de gestion (débités uniquement lors de l'utilisation du service dans le mois), la location du véhicule revient à :
1 heure : 1euro ;
8 heures : 5 euros ;
24 heures : 12 euros.
Un dépôt d’une caution de 350 euros sera demandé.

L’inscription sur la plate-forme de Clem’ est nécessaire avant de procéder à la réservation et de récupérer les clés à l’Hôtel de Département. En outre, l’application l’Orne dans ma poche permettra de connaître le nombre de véhicules disponibles.

Une assistance téléphonique est assurée 24 heures sur 24 pour que le conducteur puisse prévenir d’un retard, prolonger sa réservation, obtenir des informations et signaler un problème. 

F.G