Alfa Park "constituera la base du développement du groupe pour le Benelux", explique Effia dans un communiqué. La société belge exploite une quinzaine de sites en ouvrage et sur voirie, totalisant 8.000 places de stationnement en Flandres, en Wallonie et dans la région de Bruxelles.

Son acquisition marque "une première étape du développement d'Effia au Benelux", indique le communiqué. Il s'agit aussi de la première incursion de l'opérateur au-delà des frontières françaises. Une internationalisation qui débute dans un pays où sa maison mère Keolis est déjà bien implantée.

Effia, qui se définit comme le leader du stationnement en gare, son activité historique, est le numéro deux français du stationnement avec 175.000 places dont 30.000 en voirie. L'enteprise est présente dans 140 villes. 

En forte croissance sur le marché français, Effia a remporté en 2016, 19 nouveaux contrats auprès de donneurs d'ordre publics ou privés soit 30.000 places supplémentaires.

Une dynamique que le PDG d'Effia, Frédéric Baverez, entend amplifier : "Depuis ses bases solides en France, qui ont vocation à continuer à se développer, Effia poursuivra des opérations de croissance ciblées à l'international pour conforter sa position d'acteur majeur du marché du stationnement".

Robert Viennet