Victime de son succès. La MEL a d'ores et déjà reçu 2.000 demandes de subvention depuis l'annonce de l'opération début mars : à raison d'un remboursement de 133 euros en moyenne, l'enveloppe initiale de 100.000 euros a été largement dépassée.
 
Pour répondre à la demande, l'aide à l'achat d'un vélo mise en place par la Métropole européenne de Lille le 1er avril 2017 va être prolongée jusqu'au 30 septembre. Une enveloppe budgétaire supplémentaire de 600.000 euros sera soumise au vote du conseil métropolitain le 1er juin 2017. Cela correspond à un total d'environ 5.000 demandes.
 
Cette opération est également une bonne affaire pour les vendeurs de vélos.  En effet, cette aide à l'achat a généré plus de 1 million d'euros de chiffre d'affaires dont 95% pour les commerçant de l'agglomération de Lille, selon la MEL citée par le quotidien
.
 
L'objectif de cette subvention ? Désengorger l'agglomération aux heures de pointe. L'enquête déplacement 2016 avait montré que 70% des déplacements des habitants de la métropole s'effectuent sur des parcours de moins de 5 kilomètres. Or la moitié de ces trajets sont aujourd'hui réalisés en voiture.
 
Rappelons que cette subvention concerne tous types de vélos et qu'elle s'élève à 25% du prix d'achat TTC dans la limite de 150 euros pour les vélos classiques et 300 euros pour ceux à assistance électrique. Une offre limitée à une personne par foyer. En outre, l'acheteur s'engage à utiliser ce vélo dans ses déplacements quotidiens via la signature d'une charte.
 
F.G.