L'annonce avait été faite lors de sa visite de l’usine Bombardier de Crespin au mois de février 2017. La présidente du Stif Valérie Pécresse confirmera la commande de 83 Regio 2N pour les lignes N (réseau de Montparnasse) et sur une partie de la ligne D lors du prochain conseil.  Une acquisition, financée à 100% par le Stif pour un montant total de 1,1 milliard d’euros.
 
La ligne N du Transilien bénéficiera de 69 rames neuves. Entre fin 2019 et 2021, l’ensemble des trains en circulation (VB2N) seront remplacés par des Regio2N. Ces nouveaux trains seront en mesure d’assurer l’ensemble des besoins du réseau depuis la gare Montparnasse pour l’Île-de-France.
 
La ligne N dessert 35 gares depuis la gare Paris-Montparnasse puis se sépare en trois branches vers Mantes-la-Jolie, Dreux et Rambouillet. Aujourd'hui, 117.000 voyageurs franciliens empruntent la ligne N chaque jour.
 
D’autres trains pourront être déployés d’ici à 2021 sur la ligne D du RER entre Juvisy et Corbeil-Malesherbes. Toutefois, le déploiement des 14 nouvelles rames sur cette branche sera conditionné à la décision, prévue fin 2017, de reconfigurer la desserte de la ligne D sur cette zone sud à compter de 2019, précise le communiqué du Stif.
 
La ligne R première servie
 
Cette commande s’ajoute aux 42 rames Regio 2N déjà commandées pour la ligne R du Transilien circulant entre la Gare de Lyon et Montargis ou Montereau-Fault-Yonne. Cette ligne verra son matériel roulant progressivement remplacé à 100% par de nouvelles rames Regio 2N à partir de janvier 2018 et jusqu’en 2019.
 
En 2021, plus de 200.000 voyageurs franciliens circuleront quotidiennement à bord de ces 125 rames.
 
F.G.