Le constructeur chinois BYD est dans la dernière ligne droite pour fournir à RATP Dev London 36 bus électriques, longs de 10,80 mètres. La signature de ce contrat, qui devrait se conclure à court terme, prévoit la livraison de ces véhicules au printemps 2018.
 
Le modèle choisi par RATP Dev est un Enviro 200 pouvant transporter 76 personnes. Pour décrocher ce marché, BYD a conçu un véhicule plus court. La raison : permettre aux bus de circuler dans les rues étroites de Londres dont certaines présentent des angles vifs.

L'autonomie de ces véhicules – fabriqués en partenariat avec le constructeur britannique Alexander Dennis Limited (ADL) – a été garantie par BYD "pour pouvoir assurer un service complet d'une journée sans avoir besoin de les recharger", indique communiqué sans plus de précision.

Près de 1000 bus en exploitation
 
Ils seront mis en exploitation sur la ligne C1 (Victoria - White City) et sur la 70 (South Kensington-Chiswick) que RATP Dev London vient de remporter.


La signature de ce premier contrat pourrait donner suite à une autre commande portant cette fois-ci sur 100 véhicules.  
 
Dans le Grand Londres, Ratp Dev London qui regroupe London United, London Sovereign et Quality Line, exploite 88 lignes et emploie près de 2.400 conducteurs. L'opérateur français gère un parc proche de 1.000 bus et possède huit dépôts. Il transporte annuellement 271 millions de passagers et détient 12% du marché des bus londoniens.
 
Christine Cabiron