Transilien SNCF a lancé le 5 mai 2010 la deuxième phase d'expérimentation de son service de covoiturage vers les gares en l'étendant à la quasi-totalité de son réseau avec des places de parking réservées aux automobilistes "partageurs", près des gares.
 
Le covoiturage vers les gares avait été mis en place à titre expérimental en septembre 2009. Il concernait initialement 23 puis 58 gares. Aujourd'hui, 347 gares franciliennes (sauf les gares parisiennes), sur les 381 gares Transilien sont concernées.


Places réservées et réductions pour les covoitureurs


Et comme le covoiturage n'efface pas le problème du stationnement, des places de parkings réservées aux covoitureurs seront créées dans les gares avec marquage au sol de places réservées dans les parking gratuits, et réduction tarifaire sur les abonnements dans les parkings payants.
Depuis le 1er avril 2010, le parking Effia (groupe Keolis, fiiliale de la SNCF) de la gare de Chelles en Seine-et-Marne expérimente ce dispositif. Des
discussions sont actuellement en cours avec des collectivités locales  franciliennes pour leur proposer ce dispositif incitatif dans d'autres parkings.
 
Accessible sur le site , le service de covoiturage permet aux voyageurs qui vont prendre leur train en voiture de partager leurs trajets automobiles. Ils s'inscrivent sur le site et proposent une voiture ou recherchent une voiture pour des trajets communs. 100 000 Franciliens et riverains des départements limitrophes, soit 8 % des clients de Transilien, sont potentiellement concernés, estime la SNCF.