Les 15.000 clients quotidiens de Flixbus qui transitent par Paris vont devoir changer leurs habitudes. Le 29 juin 2017, les autocars de l’opérateur vont déménager de leur base de Porte Maillot pour migrer vers la gare routière souterraine de Bercy Seine. Un déménagement d’envergure puisqu’il concerne jusqu’à 390 rotations d’autocars par jour et 15.000 passagers quotidiens.

Ce déménagement a été imposé par la mairie de Paris qui souhaitait anticiper la fermeture du site de la porte Maillot qui va être totalement modifié dans le cadre des travaux du Grand Paris. Une décision qui s’inscrit aussi, explique-t-on chez Flixbus "dans une révision de la politique de stationnement de la mairie de Paris qui interdit depuis janvier 2017 le stationnement des autocars hors gare routière comme à la Porte d’Orléans."

Pour Flixbus "qui n’a eu que six mois pour s’organiser", ce déménagement est une opération logistique d’envergure. C’est aussi une bonne nouvelle car la gare de la porte Maillot n’avait de gare que le nom. "Avec Bercy-Seine, on commence tout juste à combler le retard par rapport à d’autres grandes villes européennes et françaises en matière de qualité d’infrastructures, d’autant que la mairie de Paris s’est engagée à améliorer son accessibilité, notamment piéton, pour le 29 juin. Un moindre mal dans la mesure où nous payons pour chaque passage de nos cars !", explique Yvan Lefranc-Morin, directeur général de FlixBus France.

Dans cette gare souterraine, très peu connue des parisiens et situé derrière l’AccorHotels Arena (208, quai de Bercy), Flixbus se voit attribuer environ une quarantaine de quais sur les 80 dont elle est équipée. Soit une augmentation de capacité de près de 40% par rapport à ce dont disposait l’opérateur à la Porte Maillot. Il fallait bien cela pour répondre au développement du leader des lignes longue distance par autocar qui verra son offre "progresser de 50% par rapport à 2016".

Gérée par la SAEMES, la gare de Bercy Seine est dotée d’équipements de confort : une salle d’attente, des toilettes et de nouveaux points de vente. Elle hébergeait jusque-là principalement les autocars transportant les spectateurs des spectacles et concerts de l’AccorHotel Arena. Seul point noir, son accès piétons, situé à 450 mètres de la station de métro Bercy, qui oblige à traverser un skate park, et "qui n’est pas encore à la hauteur de ce que nous attendons notamment en matière de signalétique et de cheminement", explique-t-on chez Flixbus.

Pour ne pas désorienter ses passagers et surtout ne pas les perdre en route, Flixbus communique depuis plusieurs mois sur cette migration qui impactera la grande majorité de ses lignes dès ce 29 juin.

Robert Viennet