Les deux navettes, siglées Île-de-France mobilités (nouveau nom du Stif), attendent sagement au pied de deux bâtiments emblématiques de la Défense : la grande Arche et le CNIT. Après la séance inaugurale, qui avait lieu ce lundi 3 juillet au matin, elles devaient embarquer gratuitement des voyageurs sur deux circuits d’environ 500 mètres pour desservir, d’une part, le pôle universitaire Leonard de Vinci, à droite de l’Arche et, d’autre part, le quartier de Valmy où se trouve notamment le building de la Société Générale. Pendant les heures de pointe (de 08h00 à 10h00 ; de 12h00 à 14h00 et de 16h00 à 20h00), les navettes se succéderont toutes les dix minutes et toutes les vingt minutes le reste de la journée.

Le week-end et les jours fériés, c’est une autre ligne, longue de près d’1 kilomètre, qui sera opérée sur quasiment toute la longueur de l’esplanade, de la Grande Arche jusqu’à la place de l’Iris au niveau de l’œuvre de Moretti, à 200 mètres de la station de métro Esplanade.


Cette expérimentation, qui durera six mois, est pilotée par Île-de-France mobilités en partenariat avec Defacto, l’établissement public qui gère la Défense, et les navettes fournies par Navya sont opérées par Keolis. Elle se transformera en première mondiale si, comme l’a indiqué Valérie Pécresse, ces navettes circulent dès septembre 2017, sans personnel d’accompagnement à bord.