Le montant total des marchés de génie civil sur cette ligne de 33 kilomètres, qui relie Pont-de-Sèvres à Noisy-Champs, s’élève à 3,7 milliards d’euros. D’ici la fin de l’année, 41 chantiers seront lancés, le premier des 10 tunneliers qui seront utilisés sur cette ligne du Grand Paris Express aura commencé à creuser à Champigny, et 4.000 personnes travailleront à la réalisation de cette première ligne du nouveau métro.
 
Les deux derniers marchés de génie civil attribués :
• Les travaux de génie civil du tronçon entre l’ouvrage annexe de l’île-de-Monsieur (Sèvres) et la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart (exclue) seront réalisés par un groupement piloté par Bouygues Travaux Publics et composé des entreprises Soletanche Bachy France, Soletanche Bachy Tunnels, Bessac, Sade. Le montant de ce marché s’élève à 513 millions d’euros (hors taxe).
Les travaux incluent la réalisation d’un tunnel foré de 4 kilomètres, les gares Pont-de-Sèvres et Issy RER, d’un ouvrage d’art en charpente métallique, d’ouvrages annexes.
 
• Pour la réalisation des travaux de génie civil de l’avant gare et la gare Noisy-Champs, d’un montant de 156 millions d’euros HTVA, la Société du Grand Paris a désigné un groupement piloté par VINCI Construction France, mandataire et composé des entreprises Dodin Campenon Bernard, Spie Batignolles TPCI, Botte Fondations, Spie Fondations et VINCI Construction Grands Projets. Les travaux incluent la réalisation de la gare Noisy – Champs et de l’avant gare en tranchée couverte.

Comme tous les marchés attribués par la Société du Grand Paris, ceux-ci prévoient qu’une part d’au moins 20% des travaux sera exécutée par des PME et que 5% des heures de travaux seront réservées à l’insertion.
 
F.G.