Ingénieriste sur la LGV Bretagne-Pays de la Loire, le français espère continuer sur cette lancée. L'entreprise fait partie du groupement emmené par Bouygues qui est en lice pour réaliser la ligne à grande vitesse entre Londres et le Nord de l'Angleterre High Speed 2. Le résultat est attendu pour le mois de juillet...

Les marchés de SNCF Réseau
 
En attendant, Ingérop a mis en service, fin mai 2017, le dédoublement de l'autoroute A9 à Montpellier, "le plus important chantier autoroutier français de ces dernières années", selon l'ingénieriste, avant les travaux de requalification qui vont courir jusqu'en 2019.
 
L'entreprise travaille également pour le compte de SNCF Réseau, sur l'optimisation des investissements ferroviaires du gestionnaire d'infrastructure. "Nous travaillons sur l'exploitation des lignes ferroviaires, l'utilisation de chacune des voies : nous regardons comment elles fonctionnent et comment on peut tirer le meilleur parti des infrastructures existantes avec un investissement minimum en modifiant, par exemple, le séquençage des trains", précise le président d'Ingérop Yves Metz.
Le groupe s'intéresse également aux travaux de régénération du réseau dans la mesure où la SNCF a choisi de recourir davantage aux
entreprises privées...

Une croissance régulière
 
Ingérop faisait le bilan de l'année 2016 à l'AccorHotels Arena (ex-POPB), lieu réhabilité avec le concours du groupe. L'entreprise, détenue à 100% par ses salariés, a réalisé 207 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit une hausse de 4% par rapport l'année précédente. L'activité Ville & Mobilité représente 50% de l'activité de l'ingénieriste. En outre, 22% de son CA est réalisé à l'international. Ingérop vise les 25% à l'horizon 2020 via notamment le renforcement de ses implantations à l'étranger (25 sites). L'entreprise recrute entre 150 et 200 collaborateurs par an.
 
"Ingérop enregistre un petit tassement de la rentabilité", a indiqué Yves Metz. Le résultat net représente 3,7% de son chiffe d'affaires (7,6 millions), un chiffre cependant tout à fait honorable pour le secteur. Son carnet de commandes représente 19 mois d'activité et s'établit à 320 millions d'euros.

L'enjeu du Grand Paris Express
 
Au sein de son activité Ville & Mobilité, l'année 2016  a été marquée par l'inauguration de la
ligne 4 du tramway de Montpellier pour lequel Ingérop était en charge de la maîtrise d'œuvre ou encore la mise en service du métro léger de Grenade pour lequel le groupe a aussi assuré la formation des conducteurs.
 
L'entreprise a également remporté l'appel d'offres pour le
BHNS d'Aix-en-Provence et le THNS de Dunkerque ainsi que le gain des trois appels d'offres auxquels l'ingénieriste a participé au sein de différents groupements sur les lignes du Grand Paris Express. Partie prenante de toutes les nouvelles lignes de métro, Ingérop attend l'annonce de l'attribution des Jeux olympiques prévue le 13 septembre 2017 et anticipe une accélération des travaux en cas de victoire de Paris....
 
Florence Guernalec