C'est une première en France. Des TER circulent, depuis le 2 juillet 2017, sur une ligne à grande vitesse (LGV). La région des Pays de la Loire fait rouler ses trains à 200 km/h sur la toute nouvelle LGV Le Mans-Rennes.
 
L'objectif ? Désenclaver des territoires, et en particulier mieux relier des villes comme Laval avec les autres villes ligériennes avec la ligne rapide Nantes-Ancenis-Angers-Sablé-Laval-Vitré-Rennes. Concrètement, le gain de temps est, par exemple, de 38 minutes entre Angers et les villes de Rennes (1h32 contre 2h10 aupararavant) et Laval (52 minutes contre 1h30), et de 40 minutes entre Nantes et Laval (1h35 contre 2h15).

Un investissement réseau et matériel
 
Il aura suffit de rajouter une "virgule" de 3,6 kilomètres entre la LGV Bretagne Pays de la Loire et la ligne classique à Sablé-sur-Sarthe pour permettre l'insertion des TER sur la toute nouvelle LGV Le Mans-Rennes. Un investissement de 36,3 millions d'euros financé à 25% par la Région (1).
 
La Région a également dû adapter huit de ses rames TER pour leur permettre de circuler sur la LGV. Les ZTER (Z 21500) ont fait l'objet d'adaptations techniques, comprenant l'installation d'un système d'affichage de la signalisation directement dans la cabine de conduite du train. Ainsi, les écrans de la transmission voie-machine indiquent au conducteur toutes les informations nécessaires à la conduite du train pour remplacer la lecture de la signalisation latérale en bord de voie. De plus, les rames sont équipées du niveau 2 de l'ERTMS (2). Un investissement de 15,8 millions d'euros.

Une offre TER renforcée et cadencée
 
Parallèlement, la Région a décidé d'augmenter l'offre de transport de 4,8% (5 nouveaux A/R par jour sur la ligne rapide) mais aussi la desserte d'un certain nombre de gares et haltes. Cette nouvelle offre prévoit également la création d'une liaison directe entre Laval et Sablé en 22 minutes, une amplitude horaire élargie entre Nantes-Angers-Le Mans et la mise en place du cadencement. Les relations entre Laval et Rennes passent de 8 A/R par jour à 11,5 en 2017 et 14,5 à la fin de la montée en charge des services.
 
Le but ? "Faire gagner des parts de marché au ferroviaire parce que cela répond à un double enjeu : celui de la protection de l'environnement et de celui de l'attractivité économique et démographique de nos territoire", a déclaré Bruno Retailleau, président de la région Pays de la Loire lors de l'inauguration.
 
Ainsi, la SNCF et la Région lancent une promotion en direction des nouveaux abonnés domicile-travail afin de séduire notamment les autosolistes. Jusqu'au 31 décembre 2017, pour une souscription à un abonnement avant le 11 novembre, une réduction de 50% sur le premier mois de leur abonnement Pratik annuel est offerte. Il suffit de se rendre sur le site TER Pays de la Loire pour en bénéficier.
 
F.G.
 
 
(1) La Virgule de Sablé a été financée à hauteur de 25% par la région Pays de la Loire ; 23% par l'État ;  22% par SNCF Réseau ; 10% par la région Bretagne ; 10% par l'agglomération d'Angers ; 5% par l'agglomération de la Mayenne ; 5% par l'agglomération de Laval.
(2) ERTMS : European Rail Traffic Management System, le système européen visant à harmoniser à terme la signalisation ferroviaire à l'échelle du continent.