Les trottinettes seront utilisables par le grand public dès fin août et jusqu'au 30 novembre 2017. Les usagers pourront les réserver grâce à une application mobile, s'ils le souhaitent. "Tout le monde a besoin d'un complément de transport", a justifié Patrick Ropert, directeur général de SNCF Gares & Connexions, branche SNCF chargée de gérer et développer les gares, lors du lancement de l'essai le 5 juillet auprès du personnel de la SNCF à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
 

Ce matin lance sur le service de trottinette partagée

— Territoires&Mobilité (@SNCFterritoires)


Après Saint-Denis, d'autres bornes vont être installées dans d'autres gares. "La semaine prochaine, il y aura une autre borne à Plaine de France", a indiqué Jacques Peynot, directeur de la Direction des Gares d'Île-de-France lors du lancement de l'essai jeudi à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

"On est en train de répertorier les gares où il y a des destinations importantes, comme Poissy pour aller vers Peugeot. On va essayer de grossir l'expérimentation d'ici la fin de l'année", a-t-il poursuivi.

"Premier projet en complément de mobilité" de SNCF Gares & Connexions, ces trottinettes ont été présentées par la start-up Knot, lors d'un concours d'innovation organisé en 2016.

La location reviendra à 0,99 euro pour 2 heures ; 4,99 euros pour 20 heures et 9,99 euros pour 50 heures. "Le chiffre d'affaires pour Gares & Connexions est ridicule, quelques centaines d'euros maximum. Notre enjeu est surtout d'innover sur les services", a précisé Patrick Ropert.

Le groupe envisage une "montée au capital" de la start-up si le test se révèle fructueux.

Depuis le mois de mars 2017, Knot expérimente aussi son service pendant six mois sur la zone Châtillon-Montrouge dans le cadre du programme d'innovation de la Société du Grand Paris.

F.G. (avec AFP)