Le 17 octobre 2017, les élus de la Communauté d’agglomération de Lorient ont décidé, après un vote à l’unanimité, de confier la gestion de du réseau de transport à RATP Dev à l’occasion du Conseil communautaire. La Compagnie de transport de la région lorientaise (CTRL) était jusqu’ici exploitée par Keolis.

La nouvelle délégation de service public (DSP) démarre le 1er janvier 2018 pour une durée de cinq ans. Le chiffre d’affaires sur la durée du contrat devrait s’élever à plus de 167 millions d’euros. Le réseau CTRL dessert plus de 200.000 habitants au sein des 25 communes de Lorient Agglomération. 

L’enjeu de ce contrat est la restructuration du réseau. RATP Dev s’est engagé à proposer un réseau de transport optimisé, plus efficient en termes de production de service, plus régulier, avec un temps de parcours des bus réduit grâce, notamment, à une meilleure utilisation de l’infrastructure Triskell, dédiée aux bus en site propre. 

RATP Dev a également prévu de mettre en œuvre de nombreuses actions commerciales de proximité pour améliorer l’information voyageur : redynamisation de l’agence client, nouveau site web, amélioration de l’information en temps réel aux arrêts et à l’intérieur des véhicules.

Jacqueline Jury, précédemment directrice de la Compagnie des Transports du Boulonnais (CTB), filiale de RATP Dev qui exploite le réseau urbain de Boulogne-sur-Mer, prendra la tête du réseau.

Le réseau CTRL compte 34 lignes de bus régulières urbaines, 11 lignes interurbaines, 4 lignes maritimes dont le bateau  Ar Vag Tredan – le premier transbordeur électrique au monde alimenté à 100% par des supercondensateurs –, 126 lignes scolaires, 10 lignes TAD et un service de transport des personnes à mobilité réduite (TPMR).  Le réseau est également doté de 21 lignes événementielles pendant le Festival Interceltique de Lorient.

F.G.