Pari gagné pour Alstom et NTL ? Partis bons derniers dans la conception de bus électriques, les deux industriels ont remporté le prix de l'Innovation aux . "Nous sommes très fiers d’avoir reçu ce prix, qui confirme le caractère unique d’Aptis. Grâce aux vitres panoramiques installées à ses deux extrémités et à l’espace salon à l’arrière, Aptis offre aux passagers une vue unique à 360° sur la ville, avec par exemple 20 % de surface vitrée en plus par rapport aux bus traditionnels", a déclaré Benjamin Bailly, directeur produit bus électrique chez Alstom.

Le design d’Aptis, qui s'inspire du tramway, est présenté par Alstom comme "une solution de mobilité unique". Avec ce modèle de bus 100% électrique, les batteries et systèmes d'alimentation sont installés sur le toit et les roues situées aux deux extrémités sans porte-à-faux. Aptis dispose d'un plancher bas intégral inédit de 20 m². Les portes doubles, également inspirées du tramway, facilitent la montée à bord des voyageurs ainsi que l'accès des fauteuils roulants et des poussettes.

De plus, avec quatre roues directrices, contre seulement deux dans les bus, Aptis occupe 25% de surface en moins dans les courbes et peut s’approcher des quais à chaque arrêt (approche en crabe). Enfin, Aptis présente un agencement intérieur flexible qui permet différentes configurations pour satisfaire à tous les besoins des opérateurs.

Aptis est actuellement en test sur le réseau francilien à
Paris et à Versailles. Alstom annonce que des expérimentations seront menées prochainement dans d'autres villes de France et d’Europe.

Les prototypes d’Aptis sont fabriqués dans l’usine NTL de Duppigheim, avec des composants clés provenant de cinq sites Alstom situés en France : Saint-Ouen pour la gestion de projet et l’intégration des systèmes ; Tarbes pour le système de traction ; Ornans pour les moteurs ; Vitrolles pour la solution SRS et Villeurbanne pour les composants électroniques du système de traction.

F.G.