A l'issue d'un appel d'offres, la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon a décidé de confier à Keolis l'exploitation de l'ensemble des services de mobilité. La délégation de service public (DSP) débutera le 1er janvier 2018 pour une durée de sept ans et générera un chiffre d’affaires cumulé de 248,5 millions d’euros. La filiale de la SNCF succédera ainsi à Transdev.
 
Le réseau Ginko enregistre 27 millions de voyages annuels sur les lignes tramway et bus (pour 5,9 millions de km parcourus par an). Le groupe Keolis vise une augmentation de la fréquentation de 9% à horizon 2024. Pour y parvenir, l'opérateur "s’engage à maîtriser au plus juste la contribution financière de la collectivité, et à renforcer l’attractivité du réseau Ginko en offrant de nouveaux services de mobilité globale et connectée sur l’ensemble du territoire"
 
Keolis Besançon Mobilités sera ainsi chargé d'exploiter les deux lignes de tramway, la ligne de bus à haut niveau de service (BHNS), le vélo en libre-service VéloCité, le transport à la demande (TAD), le covoiturage et le transport de personnes à mobilité réduite (TPMR).
 
Les nouvelles solutions de mobilité flexibles de transport à la demande, sur réservation et sur-mesure, seront mis en place en complément des lignes régulières pour améliorer certaines dessertes clés telles que la gare, l’hôpital et les cliniques de la ville.
Afin de rendre le réseau accessible au plus grand nombre, les services de transport de personnes à mobilité réduite seront étendus à l’ensemble du Grand Besançon.

Un effort sur le périurbain
 
En s’appuyant sur le maillage efficace du territoire déjà assuré par le réseau TER, Keolis compte développer de nouvelles solutions de transport périurbain et de TAD – covoiturage – afin d’inciter à l’utilisation des transports partagés.
 
Enfin, Keolis Besançon Mobilités lancera, dès 2018, un nouveau site web doté d’une boutique en ligne et d’une application mobile qui permettront de combiner l’ensemble des services de mobilité (tram, bus, vélo, services sur réservation, covoiturage, trains et cars). Ces développements seront confiés à Koredge et Vix, deux entreprises de l’agglomération bisontine.
 
La Communauté d’Agglomération du Grand Besançon couvre 90 communes et 190.000 habitants.
 
F.G.