Shanghai Keolis remporte son deuxième contrat de métro automatique en Chine après le lancement de ligne 8.3 à Shanghai qui sera mise en service fin 2017. Le groupe français sera chargé de l'exploitation et de maintenance du nouveau métro automatique de l’aéroport de Shanghai, Pudong International.
 
Un contrat d’une durée totale de vingt ans, qui comporte plusieurs phases : la première, d’une durée de cinq ans, débutera en juin 2019. A l’issue de cette première étape, un deuxième contrat portant sur les quinze années d’exploitation à suivre sera alors signé.
 
Pour faire face à la croissance de la fréquentation de l'aéroport international, un projet de métro automatique a été lancé. Ce projet consiste à relier les terminaux existants (T1 et T2) aux nouveaux terminaux de l’aéroport (S1 et S2). La nouvelle ligne qui reliera alors les quatre terminaux devrait transporter 250.000 voyageurs par jour. Longue de 7,8 kilomètres, elle fonctionnera 7j/7, 24h/24.
 
Ce métro, qui fonctionnera à l’aide d’une technologie CBTC (Communications Based Train Control), pourra atteindre une fréquence de passage de 4 minutes en heures de pointe, 5 minutes hors pointe. Il est prévu qu'un conducteur sera à bord dans le cadre de ce projet de métro automatique.
 
L’aéroport de Pudong International accueille 60 millions de voyageurs par an, une forte fréquentation qui devrait augmenter dans les prochaines années. Afin d’accompagner cette croissance, des travaux d’extension ont été entrepris pour faire passer la capacité d’accueil de l’aéroport de 60 à 80 millions de voyageurs annuels.
 
F.G