Le réseau d’autopartage Citiz a levé 1,3 million d'euros auprès de financeurs de l’innovation et de l’économie sociale et solidaire. Le groupe Caisse des Dépôts, Esfin Gestion via le fonds IDES, France Active et INCO contribuent à parts égales à cette levée de fonds. L'objectif ? Accompagner le développement du Réseau Citiz et pérenniser son modèle économique inédit – le réseau Citiz est organisé sous forme de société coopérative de consommation. Son PDG Jean-Baptiste Schmider vise un doublement du nombre d’utilisateurs d’ici trois ans et une couverture nationale de son réseau.

Les objectifs principaux de ce nouveau financement sont de :
- soutenir l’extension des services Citiz et Yea! où ils ne sont pas encore implantés. La coopérative vise, en priorité, les villes de plus de 300.000 habitants ;
- consolider les structures locales et pérenniser leur implantation dans les territoires. Le réseau fédère aujourd'hui 12 structures organisées sous forme de Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), Société d’économie mixte (SEM), Société publique locale (SPL) ou Régie de transports ;
- renforcer la structure nationale du Réseau Citiz, fournisseur du back-office et de solutions mutualisées auprès des structures locales telles que le système technique de gestion de l’autopartage.

Le réseau Citiz est présent dans 90 villes, environ 60 gares SNCF et plus de 500 stations. Les 25.000 utilisateurs disposent d'une flotte de 1.100 voitures.

F.G.