Au total, 17 entreprises détiennent le certificat de sécurité leur donnant accès aux voies ferrées, détaille Etablissement public de sécurité ferroviaire (EPSF)."Il y a peu nous n'en avions qu'une (la SNCF, ndlr), aujourd'hui nous voyons apparaître des PME dans une logique de développement du fret", explique Denis Huneau, patron de l'EPSF.

En 2010, des entreprises régionales ont notamment rejoint le marché, OSR par exemple, qui assure la traction de trains de marchandises entre le Havre et Strasbourg ou encore TPCF, Train du Pays Cathare et du Fenouillèdes. TPCF, qui exploite aussi un train touristique depuis 2001, est devenu en juillet 2010 le premier OFP (Opérateur Fret de Proximité) à circuler sur le réseau français.

La création des OFP est l'un des axes prioritaires retenus par le gouvernement dans le cadre de l'engagement national pour le fret ferroviaire présenté le 16 septembre 2009.
Elle vise à remplacer la SNCF sur un créneau qu'elle délaisse de plus en plus pour des raisons de coût, celui des "wagons isolés" (activité sur mesure pour des quantités ne constituant pas un train entier).


AFP