Après un premier test très prudent sur le Pont Charles-de-Gaulle début 2017, la RATP, Île-de-France Mobilités et la Ville de Paris relance une nouvelle expérimentation de navette autonome dans le bois de Vincennes. L'expérimentation démarre le 17 novembre 2017 pour six mois avec deux navettes Easymile EZ10.

A cette occasion, un nouveau mode d’exploitation sera testé : le "platooning" ou convoi. Concrètement, les navettes autonomes seront accolées les unes aux autres afin de répondre aux pics d’affluence. L’objectif ? Pouvoir opérer un nombre de navettes autonomes adapté à la demande.
 
En outre, la RATP et l’ensemble des parties prenantes annoncent qu'ils se réservent la possibilité d’étendre l’expérimentation à l’issue des premières semaines d’exploitation : multiplication des arrêts, augmentation de la vitesse, par exemple...
 
Ce test de navette autonome se déroulera entre la station Château de Vincennes (Ligne 1) et le Parc floral de Paris dans le Bois de Vincennes (Paris 12e) avec un arrêt intermédiaire au "Fort Neuf de Vincennes". Les voyageurs pourront circuler gratuitement du vendredi au dimanche, de 10h00 à 20h00. Ces navettes 100% électriques de six places se rechargent de nuit.
 
Enfin, la RATP, IDF Mobilités et la Ville de Paris recueilleront les retours des voyageurs autour du service. Dans les semaines à venir, la RATP lancera cette fois une desserte interne du site du CEA Paris-Saclay avec deux autres navettes autonomes.
 
F.G.