L'accouchement est long pour la navette Cristal de Lohr. Son prototype a évolué en quelques années. Grâce au partenariat passé en août 2017 avec Transdev, ce concept de véhicule original – un microbus électrique avec chauffeur pouvant former un train – va arriver sur le marché dans une version autonome, c'est-à-dire sans conducteur.

Le 14 novembre 2017, lors du Smart Expo World Congress qui s'est tenu à Barcelone, les deux industriels ont ainsi dévoilé l'i-Cristal développé sur la base du Cristal. "Ce nouveau véhicule sera proposé dès septembre 2018 aux collectivités et aux clients privés qui cherchent une solution de mobilité propre, performante et sécurisée", annoncent-ils. Le véhicule est équipé d'un système de charge rapide : 50% de sa batterie en 30 minutes et une charge complète en 90 minutes. 

Pour l'opiniâtre constructeur alsacien Lohr, l'arrimage à un acteur comme Transdev constitue un accélérateur. L'i-Cristal a bénéficié de l’expérience de l'opérateur de transport public notamment au niveau de l'aménagement intérieur et des interfaces avec le voyageurs.

Transdev a également apporté sa technologie de conduite autonome ainsi que les modules logiciels dédiés au transport public "Transdev Transportation Technologies" qui permettront à la navette de d’insérer avec fluidité et sécurité au sein du trafic urbain.

Le véhicule, qui sera connecté au système universel de gestion de flotte de Transdev, Universal Routing Engine (URE), pourra être exploité de différentes manières : en ligne régulière, flexible ou à la demande, d’arrêt de bus à arrêt de bus ou de porte-à-porte. 

Quels sont les usages visés pour ce i-Cristal qui sera accessible aux personnes à mobilité réduite ? Outre le dernier kilomètre sur les parcours urbains, le microbus sans conducteur sera également adapté "à la desserte des campus industriels ou universitaires, parcs et aéroports", signale le groupe. Il complètera l'année prochaine la gamme autonome proposée par Transdev qui exploite déjà des véhicules Easymile ou des Renault ZOE, sa stratégie étant de nouer des liens avec différents constructeurs.

Si son modèle trouve son marché, Lohr rejoindra ainsi les français Navya et Easymile partis en tête dans la conception et la commercialisation de navettes autonomes à usage collectif.

Marc Fressoz

 

CarPostal a testé le Cristal avec conducteur en Suisse

Dans sa version avec conducteur, le microbus de Lohr a été testé en septembre 2017 sur les rives du lac Léman par la commune suisse de Rolle (Canton de Vaud) avec l'opérateur CarPostal.

Le constructeur français s'est offert une vitrine éphémère, le temps d'un week-end. Mais ce test pourrait aider à l'homologation du véhicule en Suisse, si la ville confirme son intérêt pour cette navette modulable. Le premier véhicule (16 personnes debout, 4 assises) peut en tracter trois autres, formant un petit train capable d'emmener quelque 70 personnes.

Usages visés par la Ville de Rolle : offrir un transport "fluide et performant" durant des travaux prévus dans son centre-ville, et remplacer un bus classique en adaptant la desserte à la demande