Le Regio 2N arrive sur le réseau Transilien. Les premières rames à deux niveaux Bombardier circulent sur la ligne R entre Melun et Montereau depuis le 10 décembre 2017. Au total, le parc sera constitué de 42 rames boa financées à 100% par Île-de-France Mobilités pour 589 millions d'euros. Elles remplaceront progressivement le matériel dit "inox" et les Z2N, certains trains ont parfois plus de 50 ans.

"Grâce à ces trains plus fiables et plus performants, [les voyageurs]  devraient également voir la ponctualité de la ligne remonter comme l’ont constaté les voyageurs de la ligne K qui dessert le Nord du département et qui a gagné 7 points de régularité en un an avec le déploiement du Francilien", déclare la présidente d'Île-de-France Mobilités, Valérie Pécresse dans un communiqué.

 

 Ce sont ainsi 70.000 voyageurs qui bénéficieront, à terme, de trains plus modernes – accessibilité PMR, prises électriques, chauffage, climatisation, système d'information voyageurs embarqué, vidéoprotection, espace vélos...

Dans une première phase, 11 rames seront déployées  sur le tronçon Melun-Montereau de décembre 2017 à mai 2018, puis, 19 Regio 2N entreront en service entre Montereau et Paris Gare de Lyon de mai à décembre 2018, et 12 rames entre Montargis et Paris de décembre 2018 et avril 2019.
 
Valérie Pécresse avait annoncé, en février 2017 à l'usine Bombardier de Crespin, l'achat de 83 rames supplémentaires qui seront déployées sur les lignes N, R et D. Une acquisition confirmée le 30 mai 2017 lors du conseil du Stif (Île-de-France Mobilités) pour 1 milliard d'euros.
 
F.G.