Le secret avait été bien gardé. Aucun des entreprises autocaristes adhérentes du groupement Réunir, justement réuni à Biarritz les 24 et 25 juin à l'occasion de leur assemblée générale (lire l'encadré ci-dessous), ne savait qu'ils allaient découvrir une initiative unique en France : un autocar équipé d'un simulateur de conduite.

Le simulateur développé par la société Develter reproduit un authentique poste de conduite. Le conducteur, installé dans son siège, fait face à trois écrans de 40 pouces. Cassiopée permet de simuler plus de cinquante scénarii à travers trois modules de comportement en situation d'accident, d'éco-conduite et de manœuvre. Une solution qui permet de former à des techniques de conduite et à des situations qu'il ne serait pas possible de reproduire autrement.

L'autocar qui accueille ce simulateur, l'Evadys d'Irisbus, est également équipé d'une petite salle de formation d'une dizaine de places. Il est doté d'un générateur qui le rend entièrement autonome.
Coût de cet équipement : 400 000 euros financé par le groupement Réunir et Irisbus Ivéco, avec le soutien de Dekra, Total et le Crédit Coopératif. L'investissement sera amorti par la location aux adhérents.

Réunir va démarrer un tour de France de ses adhérents répartis un peu partout dans l'Hexagone, pour terminer sa course à Paris, à l'automne 2011.

Si l'expérience se révèle concluante, le groupement d'autocaristes envisage d'acquérir d'autres équipements de ce type.
 
Robert Viennet