A compter du 1er septembre 2016, le groupe PSA se dote d’une "direction des services de mobilité" (autopartage, covoiturage), l'un des axes de son plan stratégique. L’annonce a été faite le 28 juillet. 

Cette nouvelle direction chapeautée par Grégoire Olivier (jusqu'alors à la tête de la région Chine et Asie du Sud-Est) sera chargée de "garantir le déploiement des services de mobilité" du constructeur automobile français.

Selon son plan stratégique, le groupe qui pilote les marques Peugeot, Citroën et DS, veut non seulement vendre davantage de véhicules, mais aussi se diversifier dans les services et offres de mobilité comme l'autopartage.

"Nos clients sont à la recherche de mobilité au-delà de la simple notion de propriété" d'une voiture, avait indiqué le PDG de PSA Carlos Tavares au printemps. PSA a alloué un budget de 100 millions d'euros en capital-risque pour investir dans des entreprises d'autopartage et de covoiturage.

Renault dans l'autopartage en libre service

De son côté, Renault a annoncé le 21 juillet sa décision de se lancer dans l’autopartage en libre-service avec un projet pilote à l'ouest de Paris.

Baptisé "Renault Mobility", ce service inauguré à La Défense propose des locations à l'heure ou à la journée sur réservation via smartphone.

Le déverrouillage des véhicules – thermiques (Clio, Captur) et électriques (Zoé) – proposés à la location, s'effectue également via mobile. Les tarifs – assurance et carburant compris – oscillent de 5 à 8 euros de l'heure et de 40 à 70 euros par jour selon la période et le modèle.
  
Renault "ambitionne de développer ses solutions dans les zones urbaines et rurales à travers son réseau de partenaires", a précisé la marque au Losange. 

Renault Mobility sera officiellement inauguré pendant le Mondial de l'automobile de Paris (1er-16 octobre).

PSA et Renault s'inscrivent dans un mouvement général. De nombreux constructeurs automobiles ont affiché leur ambition de devenir des fournisseurs de mobilité au-delà de la vente et de l'entretien des véhicules.

Marc Fressoz avec AFP