"Il était nécessaire d'agir vite pour éteindre l'incendie surtout après les violences inouïes du 25 juin", explique Didier Barbet qui n'exerce pas le métier de VTC, ni de taxi, mais se présente comme un promoteur de l'entrepreunariat. Le créateur d'Entrepreneur Engine, incubateur et accélérateur de start-up, a eu l'idée de lancer une Journée de la mobilisation et de soutien aux véhicules de transport avec chauffeur (VTC) le 7 juillet 2015.

"Beaucoup ont peur de s'engager à cause des violences", reconnaît Didier Barbet qui regrette l'absence de réaction des fédérations de VTC. Cette journée de mobilisation a ainsi été lancée, en quelques jours, avec deux partenaires, ATA France et Pickmecab, mais est ouverte à d'autres entreprises de VTC.

La manifestation aura lieu de 7h30 à 11h00 à l'entrée principale du Palais des Congrès, porte Maillot à Paris. L'objectif? "Re-populariser le métier de VTC, explique Didier Barbet. Il y a une confusion entre UberPOP et les véhicules de transports avec chauffeur (VTC). Ceux qui n'utilisent pas les VTC, croient que ce sont des escrocs..."

Cette journée de mobilisation se matérialisera par une opération de street marketing avec distribution de flyers, de bouteilles d'eau, une cinquantaine de courses gratuites pour faire découvrir le service et des coupons de réduction. La manifestation sera relayée via des photos et des vidéos qui seront publiées sur , le compte Twitter , et Facebook.

Harmoniser les régimes

Plus largement, le co-fondateur de la Fédération des autoentrepreneurs en 2009 espère rapprocher taxis et VTC. "Ce sont des entrepreneurs, ils sont autonomes et susceptibles de développer leur activité et de créer leur propre marque". Ainsi, Didier Barbet prévoit d'ores et déjà de remettre au ministre de l'Économie, des propositions sur les taxis et les VTC  à la rentrée 2015 afin d'harmoniser les deux régimes, considérant que la loi Thévenoud n'est pas allée suffisamment loin. Ainsi, celui-ci n'hésite pas à prôner le rachat des licences aux taxis, et dans le même temps, un accès simplifié à la profession.

Rapprocher les deux mondes qui sont au final dans le même bateau. Didier Barbet considère, en effet, que l'arrivée inéluctable des voitures sans chauffeur, implique que les uns et les autres s'en préoccupent dès maintenant, et anticipent d'ores et déjà leur reconversion...

Florence Guernalec