Quand des start-up de la mobilité s'invitent aux côtés de "vieilles entreprises" comme Air Liquide, Fnac-Darty et Etam. Lors de la 12e édition des BFM Awards, les navettes autonomes Navya et Voitures noires, le loueur de véhicules pour les chauffeurs de VTC, ont reçu, respectivement, le prix de la révélation de l'année et celui de la promotion de la diversité.
 
  • Navya
 
Les navettes Navly vont bientôt passer le cap des 100 000 passagers transportés, a annoncé le PDG de Navya, Christophe Sapet lors de la cérémonie. Aujourd'hui, ses navettes autonomes de niveau 5 (sans volant et sans pédales) parcourent plus de 1000 kilomètres par jour, transportent 2000 personnes par jour à
Lyon, à Sion en Suisse, à Perth en Australie, mais également sur des sites fermés comme celui d'EDF à Civaux. L'entreprise qui a levé 30 millions d'euros en octobre 2016, compte aujourd'hui 70 salariés.

La remise du prix de la révélation de l'année (à partir de 3mn15')

 
 
  • Voitures noires

Derrière un chauffeur de VTC, il a y peut-être Voitures noires, le loueur de voitures revendique 2300 clients et 18 millions d'euros de chiffre d'affaires. La start-up, fondée en 2013 par Karim Ferchiou, dispose également d'un centre de formation pour préparer à l'examen de chauffeur de VTC.
 
Son président et fondateur s'est fait remarquer, au dernier mondial de l'Auto, en lançant le défi de créer plus de 1.000 emplois avec ses partenaires durant les quinze jours de salon. Pari gagné avec 1153 personnes recrutées dont 30% au statut salarié au sein d'entreprises de transport.

La remise du prix de la promotion de la diversité (à partir de 5mn15')

 

"La réussite du Défi 1.000 emplois est une excellente nouvelle. Cela confirme que le VTC offre des opportunités d’emplois et que les pouvoirs publics doivent accompagner son développement. Il ne faut pas négliger le tremplin que constitue ce métier pour des jeunes de banlieue. Il retrouve un statut dans la société que peu d’univers leur offrent aujourd’hui", déclarait Emmanuel Macron sur le stand de Voitures noires le 15 octobre 2016.
 
Selon une étude Harris de février 2016, 39% des chauffeurs de VTC étaient au chômage auparavant et que près de 4 000 entreprises de transport ont été créées en Seine-Saint-Denis au cours des trois dernières années.

Florence Guernalec