Grande consommatrice de sondages - Guillaume Pepy a été DGA de la Sofres en 1995 -  la SNCF a franchi un pas supplémentaire dans son usage des enquêtes d'opinion. Elle annonce avoir pour “la première fois“ “souhaité recueillir l'avis de ses plus jeunes clients (6-11 ans)  sur leurs envies et leurs attentes du voyage en TGV “.

En même temps que leur parents, l'entreprise publique a donc, via IPSOS, sondé des bambins considérés comme “ses clients de demain“. A l'occasion des grands départs d'été - la SNCF estime qu'elle va transporter 24 millions de personnes, soit 6% de plus que l'an passé -  Voyages SNCF a rendu public le 1 juillet 2015 les résultats de ce sondage dont les résultats valent ce qu'ils valent et dont le commanditaire n'a pas voulu indiquer ce que cette enquête lui a coûté.

Surprise 99 % des gamins interrogés apprécient le TGV comme mode de transport par rapport à la voiture. "75% d'entre eux déclarent même l'apprécier beaucoup", commente la SNCF.

Pas de conflit de générations dans les famille, nous dit la savante étude qui a été organisée d'avril à juin sur une cible de 240 parents et enfants à avoir pris au moins deux fois le TGV dans les 24 derniers mois : "TGV est le meilleur moyen de réaliser des voyages longue distance en France en famille. 49% des parents le citent devant la voiture (36%) et l’avion (16%)", détaille la SNCF. Les enfant sont d'accord avec leurs géniteurs : “Pour les plus jeunes, ce sont 55% d’entre eux qui le préfèrent, devant l’avion (26%) puis la voiture en 3e place (19%)."
Reste qu'entre le dire et le faire, il y a un certain écart. En effet, ceux qui partent en voyage cet été sont loin de préférer majoritairement le train. Coïncidence, c'est un autre sondage commandé par la SNCF à un autre institut, l'IFOP, et rendu public le 2 juillet qui le dit  : “78 % des Français partent en vacances cet été (+1 point par rapport à 2014). 19% d’entre eux prendront le train (2 personnes sur 10) pour se rendre sur leur lieu de vacances.“
 
En somme, il y a encore de la marge pour attirer une nouvelle clientèle. Le premier sondage qui fait dire aux parents et enfants l'intérêt du voyage en TGV  - voyager vite, voyager assis sans être attaché par sans ceinture, pouvoir bouger dans la rame, faire des jeux de sociétés  etc - permet à la SNCF de peaufiner sa politique d'offre par segment.  Vis-à-vis des familles, l'entreprise publique a en effet développé une gamme de services spécifiques au nom anglais : TGV Family ( TGV avec des animations) ou autres Junior&Cie pour les enfants voyageant seuls, etc.

Et comme certains voyagent aussi en Intercités - la gamme de trains à laquelle l'Etat veut redonner son lustre - elle a prévu dans certains de ces trains un “espace Kid“ - une voiture aménagée terrain de jeu - où les enfants peuvent apprécier les charmes du train qui prend son temps.
 

Marc Fressoz