Cette montée au capital s’est fait via RATP Capital Innovation, la filiale du groupe RATP dédiée  aux investissements dans les start-up créée en février 2017. WayzUp, qui se présente comme le leader français du covoiturage domicile-travail, a noué, depuis 2014, des partenariats avec de grosses entreprises pour organiser le covoiturage de leurs salariés via son appli maison.

La start-up est partenaire de plus de 60 entreprises, représentant 65.000 salariés principalement en région parisienne mais aussi à Lille ou en Haute-Savoie ; 75.000 trajets sont proposés tous les jours, ce qui permet à plus de 8 inscrits sur 10 de trouver des covoitureurs sur leur trajet et à leurs horaires.

Partenariat…

Avec l’entrée du groupe RATP à son capital, "WayzUp vise la complémentarité avec les transports en commun pour que ce nouveau mode de transport trouve toute sa place dans les réflexes des voyageurs au quotidien", explique un communiqué. Pour la RATP, il ne s’agit pas que d’une simple opération financière. D’ici la fin 2017, les deux partenaires "dévoileront des offres communes à destination des collectivités locales, en recherche d’innovations pour optimiser leurs réseaux et mieux desservir leurs populations dans les zones périurbaines".

En 2015, la RATP avait déjà fait une incursion dans le domaine du covoiturage domicile-travail en nouant un partenariat avec la start-up Sharette. Une opération avortée après le dépôt de bilan du covoitureur et son rachat par un concurrent Citygoo.

… et complémentarité

Pour Marie-Claude Dupuis, directrice de la stratégie, de l’innovation et du développement du groupe RATP qui présentait voici quelques semaines sa stratégie de partenariat avec les start-up : "Au sein du groupe RATP, nous sommes convaincus de la complémentarité entre les modes de transport structurants, que nous connaissons bien, et d’autres nouveaux services de mobilité telles que le covoiturage domicile-travail. Proposer à nos voyageurs des services performants et pertinents, en réponse à leurs attentes, est notre priorité. Nous sommes très heureux d’accompagner WayzUp dans son développement".
 
Julien Honnart, co-fondateur et CEO de WayzUp, qui milite pour une indemnité kilométrique covoiturage, ce partenariat avec la RATP est une pièce du puzzle, "qui permettra à la voiture partagée – et demain autonome – de devenir un maillon de la chaîne de mobilité de la smart city".

Ce marché du covoiturage domicile-travail, longtemps dans l'ombre de son aîné, popularisé par BlaBlaCar, semble enfin être entré dans une phase de croissance. Face à WayzUp, une dizaine d'autres acteurs comme iDVROOM, Karos ou Citygoo ont investi ce marché, ce qui a eu pour effet de réveiller le géant BlaBlaCar qui a annoncé, en mai 2017, son intention de se relancer dans l'aventure.
 
Robert Viennet