EasyMile, est une co-entreprise entre Ligier Group, constructeur de quadricycles légers et lourds, et Robosoft, société spécialisée en robotique de services. Les deux partenaires ont développé un véhicule électrique autonome pouvant transporter jusqu'à 10 personnes, le EZ 10, qui a été dévoilé lors du Mondial de l'automobile en octobre 2014. 

Le partenariat signé avec Gomentum et l'autorité organisatrice des transports Contra Costa Transportation (CCTA) consiste à tester une flotte de ces "véhicules autonomes de transport collectif" (VATC) sur un site pilote à Bishop Ranch, un parc d'activités situé à San Ramon en Californie. L'expérimentation débutera à l'été 2016 avec deux véhicules.

Pour Randell Iwasaki, directeur exécutif de CCTA, "la technologie d'Easymile rend possible une approche novatrice et innovante permettant aux voyageurs de rejoindre les plateformes de correspondance, quartiers d’affaires et autres équipements de proximité sans avoir à se soucier des contraintes liées à la conduite et au parking de leur voiture. Cette approche pourra être reproduite dans de nombreux environnements urbains et suburbains aux États-Unis."
 
Les véhicules développés par Easymile peuvent transporter jusqu'à dix personnes. Selon un communiqué du groupe, ils répondent "aux enjeux de la mobilité du dernier kilomètre avec des véhicules autonomes de transport collectif qui complètent l'offre des réseaux (…) Cette solution répond également aux besoins de mobilité du dernier kilomètre au sein d'espaces clos tels que les campus, les parcs d'affaires, des parcs d'attractions ou encore des centres-villes piétonniers." Les véhicules qui bénéficient de trois types de guidage (GPS, laser, et caméras), peuvent opérer selon une route prédéfinie et s'arrêter à chaque station d'un parcours ou être sollicités à la demande.

En vedette à ITS Bordeaux

Easymile expose ses véhicules au congrès mondial des ITS qui se déroule actuellement à Bordeaux. Le véhicule autonome y tient la vedette avec de nombreuses solutions développés par des industriels du monde entier dont de nombreux français comme AKKA technologies et Dassault systèmes qui présentent leur solution Link and go, mais aussi Vedecom et un concurrent direct d'Easymile, Navya Arma, qui propose lui aussi un minibus, successeur d'un projet lancé par la société Induct et présenté au mondial de l'automobile en 2010. 

S'il faudra attendre un certain nombre d'années avant de voir la commercialisation de voitures autonomes (certains évoquent 2020), c'est sans doute dans le domaine des transports publics que l'on verra rouler les premiers véhicules. Les congressistes d'ITS y sont transportés depuis la station de tramway jusqu'aux portes du Palais des congrès. Le futur est déjà là.

Robert Viennet