L'alliance Renault-Nissan et Transdev vont travailler ensemble à la conception d’un système de transport complet et modulaire qui permettra aux clients de réserver leurs trajets et aux opérateurs d’exploiter et de gérer une flotte de véhicules autonomes.
 
"Ensemble, nous allons développer un système avancé de mobilité sans chauffeur qui améliorera considérablement les services existants de transports publics et à la demande", se félicite Ogi Redzic, le directeur alliance véhicules connectés et services à la mobilité de Renault-Nissan, dans un communiqué.
 
Dans un premier temps, la recherche portera sur des essais de terrain à Paris-Saclay avec des Renault ZOE – le véhicule électrique le plus vendu en Europe – et la plate-forme de répartition à la demande, de supervision et de routage élaborée par Transdev.
 
L’Alliance Renault-Nissan a d'ores et déjà passé plusieurs partenariats afin d’accélérer le développement de technologies de connectivité et de services à la mobilité "nouvelle génération". Un accord a ainsi été signé avec Microsoft en vue de concevoir une plate-forme mondiale qui enrichira l’expérience du consommateur.
Par ailleurs, le partenariat passé avec l'entreprise Internet japonaise DeNA verra le lancement de tests au Japon afin de développer des véhicules sans chauffeur destinés aux services commerciaux.
 
De son côté, le groupe Transdev s’est engagé dans une série de déploiements pilotes dans plusieurs pays. Actuellement, il exploite en France le premier service commercial avec navettes autonomes au monde, sur le campus d’EDF de Civaux (Vienne). En outre, Transdev accélère le développement de son système d’exploitation du véhicule autonome avec des partenaires de premier plan dont Vedecom et SystemX.
 
F.G.