C'est par un communiqué commun, daté du 7 février 2011, que Veolia environnement et la Caisse des dépôts ont annoncé qu'ils "proposeront aux instances de gouvernance compétentes et notamment, en temps utile, le conseil d'administration de Veolia Transdev, de constituer une direction générale unifiée (...) qui serait confiée à Jérôme Gallot".


Joël Lebreton et Cyrille du Peloux "remerciés"

C'est une surprise. En mai 2010, en annonçant la signature définitive du rapprochement entre leurs deux filiales (lire), Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des dépôts, et Antoine Frérot président de Veolia environnement avaient indiqué que la direction générale du nouveau groupe reviendrait à Joël Lebreton, pdg de Transdev, et que Cyrille du Peloux se verrait confier le poste de directeur général délégué en charge des opérations et de la préparation de l'introduction en bourse.

Un coup dur pour les deux hommes qui se voient remerciés "pour le travail accompli dans le processus de rapprochement permettant l'émergence d'un leader mondial privé de la mobilité durable", indique le communiqué.

Pour la Caisse des dépôts comme pour Veolia environnement il s'agit "d'adapter les termes de leur pacte d'actionnaires et plus particulièrement simplifier les dispositions relatives à la gouvernance du futur groupe Veolia Transdev".

L'idée clairement exprimée est de "faire émerger rapidement une culture d'entreprise commune". Un challenge au moins aussi difficile que l'introduction en bourse du nouvel ensemble qui ne devrait pas se faire avant fin 2011, voire début 2012.

 

Robert Viennet (Transport Public)