On le sait depuis la publication des chiffres de l'Union des transports publics et ferroviaires (UTP), la fréquentation des réseaux urbains est repartie fortement à la hausse en 2011, après une pause en 2010 (lire). Mais à Rouen, la tendance du quatrième trimestre, comparée à la même période de 2010, est encore plus forte.
Plus de 10% de clients supplémentaires depuis la rentrée scolaire, du rarement vu dans un réseau de cette taille surtout quand "l'offre de transport n'a pas subi de forte hausse" comme nous l'a précisé la communauté d'agglomération (CREA).


Baisse du pouvoir d'achat


Dans un communiqué, la Crea explique que cette augmentation est "en premier lieu" liée à la politique tarifaire "très volontariste" de l'agglomération visant à fidéliser la clientèle. Ainsi, l'abonnement mensuel "moins cher que sur les autres territoires" est à 38 euros, et toute une panoplie de réductions est proposée aux familles nombreuses (50%), aux seniors en heures creuses, et aux jeunes (6 euros par mois pour les moins de 12 ans, 13 euros pour les moins de 17 ans).
Une politique "jeune" qui a permis d'attirer et de fidéliser de nombreux clients. La Crea met en parallèle de ces tarifs avantageux, la baisse du pouvoir d'achat et la hausse du prix des carburants "qui ont incité les habitants à opter pour les transports en commun."


Poursuivre la dynamique

Pour répondre à la fois à l'afflux de ces  nouveaux clients et poursuivre "cette dynamique", Rouen va mettre en circulation à l'été 2012 27 tramways plus long (44 mètres au lieu de 33) pouvant accueillir 280 passagers au contre 178 actuellement. L'agglomération va également renforcer l'offre de transport sur sa ligne de Bus à Haut niveau de service "TEOR" (lire l'encadré ci-dessous), en y injectant de nouveaux bus articulés Créalis Néo, le dernier né de la gamme Irisbus.

Enfin, les petites communes entourant Rouen ne seront pas oubliées puisque Filo'r le service de transport à la demande, mis en service en juillet 2011, va se développer. But de ce nouveau réseau dont les courses se déclenchent à la demande des clients sur un simple coup de fil, couvrir les besoins de transports des habitants des 34 communes de l'agglomération comptant moins de 4 500 habitants.

Pour financer l'achat des 27 nouvelles rames de tramway, la Crea et la Banque Européenne d'Investissements (BEI) ont signé lundi 5 mars 2012 un contrat de financement d'un montant de 60 millions d'euros qui sera également utilisé pour améliorer et adapter l'infrastructure (lire). En 2012, la Crea a prévu un budget d'investissement de 121 millions d'euros.

Robert Viennet

Et vous ? Avec
l'envolée du prix des carburants, êtes-vous prêts à passer de la voiture aux transports publics ? Répondez à notre sondage