Si le principe du remplacement du TVR par un tramway sur fer avait été décidé en décembre 2011, les élus de l'agglomération normande devaient encore se prononcer sur le choix du mode de transport d'une seconde ligne structurante, orientée est-ouest. Réunis en conseil communautaire le 11 décembre 2012, ils ont voté à l'unanimité pour un tramway également sur fer.

La ligne 2 reliera le secteur des Rives de l’Orne et de la Gare à Bretteville-sur-Odon et au Chemin-Vert. Elle desservira des équipements structurants de l’agglomération (gare, hôtel de Ville, Centre Hospitalier Spécialisé de Caen, stade Michel d’Ornano, etc.) et des points de convergence majeurs du réseau de transports en commun tels que le Théâtre de Caen et la place Saint-Pierre.


Aides de l'Etat

Le coût de construction de cette ligne est estimé à 131 millions d'euros contre 90 si le choix avait porté sur un bus à haut niveau de service. Le coût de transformation de la ligne 1 est estimé lui, à 170 millions d'euros. Soit un investissement total de 300 millions d'euros. Pour le financer l'agglomération compte notamment sur une aide de l'Etat dans le cadre du troisième appel à projets "mobilité durable" annoncé pour 2013. L'enveloppe attendue pourrait ëtre de 45 millions d'euros.

Si les délais sont tenus, les travaux sur la ligne 1 débuteront en 2015 et ceux sur la ligne 1 mi-2017 pour une mise en service commune fin 2018.

Robert Viennet