Proposé par le gouvernement le 3 novembre, Jacques Rapoport, 60 ans, directeur général adjoint de La Poste, sera l'un des hommes-clé de la réforme du rail français qui consiste à rapprocher en Réseau ferré de France (RFF) et la SNCF. Le 12 décembre, les deux chambres du Parlement avaient donné, en commission, leur feu vert à cette nomination.

Pour rappel, le gouvernement a présenté fin octobre son projet de réforme ferroviaire qui prévoit de rassembler au sein d'un gestionnaire d'infrastructure intégré (GIU) RFF, la Direction de la circulation ferroviaire (DCF) et les cheminots de la SNCF travaillant à la maintenance du réseau (SNCF Infra). Soucieux de dépassionner le débat, Jacques Rapoport a plaidé récemment pour ce rattachement qui constitue, selon lui, "l'interface" nécessaire entre le savoir-faire historique de la SNCF et la dimension technique du réseau ferré.