Depuis fin août, l'ensemble des lignes du réseau Evéole (urbaines, départementales et à la demande) a été revu et corrigé. Les lignes jugées structurantes ont été réorganisées, de nouvelles liaisons ont été créées, et les temps de parcours sont censés être optimisés.

Tous les horaires sont calés sur ceux des établissements scolaires et des bureaux, les dessertes sont "optimisées" pour les points névralgiques, comme le centre hospitalier de Douai. Y compris le dimanche.

"Cette offre de transport réétudiée marque la première étape d’un vaste programme de réorganisation voulue par le Syndicat des transports du Douaisis (SMTD)" avec, en bouquet final, "l’harmonisation des livrées des bus et des trams pour renforcer l’attractivité du réseau", indique la collectivité dans un communiqué.
Attractivité dont il a bien besoin après la mise en service chaotique des Philéas en 2010, ces bus à guidage magnétique d'origine nééerlandaise (1) qui n'ont jamais dépasser le stade du guidage manuel.

L'autorité organisatrice des transports des 46 communes autour de Douai (près de 200 000 habitants) avait en effet choisi ces véhicules pour équiper une ligne en site propre, la ligne A, épine dorsale de  12 kilomètres entre Douai et Guesnain vers laquelle se rabattent les lignes de bus urbains et les autocars départementaux. Un investissement de 130 millions d'euros.

Initialement prévue pour fin 2007 puis repoussée à de nombreuses reprises pour des problèmes d'homologation du matériel roulant, cette ligne de Bus à haut niveau de service (BHNS) qui ne semble pas rendre tous les services espérés a finalement été mise en service en février 2010, en mode manuel.
Le SMTD annonce le début des travaux de prolongement vers le sud de cette ligne de en janvier 2013.

Egalement en projet, mais pour septembre 2013, la refonte tarifaire des billets payants, des titres sociaux et scolaires. En attendant, à la rentrée 2012, les tarifs de la Carte Jeunes passent à 29 euros au lieu de 31 euros.

N.A

(1) les Philéas sont construits par APTS, filiale de VDL, basé à Eindhoven aux Pays-Bas.